Les éléments qui constituent une charte graphique

Publié le : 05 août 20213 mins de lecture

La charge graphique est un document contenant les règles pouvant définir l’usage des éléments visuels d’une marque ou d’une entreprise. Au minimum, trois éléments doivent être inclus dedans : le logo, la typographie ou police d’écriture et les couleurs. Pour une meilleure communication visuelle et une homogénéité, vous devez les surveiller de près.

Le logo ou logotype est un élément présenté sous forme de dessin en vue de représenter une entreprise. C’est grâce à lui que votre clientèle arrive facilement à vous distinguer parmi les autres marques présentes sur le marché. En général, un logo reste visible sur tous les supports de communication d’une société comme les plaquettes commerciales ou les factures. Raison pour laquelle vous devez accorder de l’importance à la taille, aux proportions, au positionnement de ce dessin représentatif. À noter qu’un logo peut contenir des éléments graphiques ou linguistiques, plusieurs formes, couleurs et typographies. Pour plus d’efficacité, celui-ci doit comporter au maximum 3 couleurs, doit être reconnaissable et véhiculer l’histoire de votre entreprise.

La typographie (ou polices d’écriture) et les formes

La valeur symbolique des formes n’est pas à minimiser pour une charte graphique proprement dite. Celles-ci peuvent varier du carré, renvoyant souvent à la terre, la structure et l’organisation, au cercle, signifiant l’infini ou la créativité. Par ailleurs, la typographie ne manque pas d’importance dans le document censé dicter l’usage des éléments graphiques de votre société. La police d’écriture contribue en effet à la modification de la portée d’un texte, elle pourrait également en changer la vision. S’il y a des éléments qui harmonisent la communication en interne comme en externe d’une entreprise, la typographie en fait partie. Et sachez que son choix doit tenir compte de plusieurs paramètres, dont la nature de vos activités.

Les couleurs

Toute charte graphique doit également comporter votre choix de couleurs. Ces derniers doivent contribuer à une harmonisation d’éléments visuels promouvant l’identité d’une entreprise. Pour y arriver, il vous incombe de miser sur des teintes qui sauront répondre aux exigences des fonds et supports disponibles. Ainsi, faites attention quant au choix des couleurs pour votre logo vu que certaines d’entre elles ne sont pas compatibles. Dans la plupart des cas, les consommateurs s’accordent environ 1 minute 30 pour juger et valoriser votre produit. Ses décisions sont influencées à 70 % par les couleurs composant celui-ci. Le vert, par exemple, est souvent associé à la croissance, l’équilibre ou encore la chance.

Plan du site